Québec – Chaudière-Appalaches

Offres de services

Actif au Quotidien Hourra.ca

Évaluation du projet

Actif au Quotidien

Le projet

« Actif au quotidien » a officiellement pris son envol durant l’année scolaire 2013-2014 sous la forme d’un projet pilote appelé à ce moment « Bouger au quotidien » auprès de huit enseignantes dans huit écoles de la Commission scolaire de la Capitale. Ce projet a permis de créer l’année suivante le projet « Actif u quotidien » sous la forme qu’il a encore de nos jours avec la triade de participants qui sont accompagnés et concertés dans les écoles.

Après cinq ans, les sept commissions scolaires de Québec ont emboité le pas. L’engouement a également traversé le Saint-Laurent pour s’implanter dans les 4 commissions scolaires de Chaudière-Appalaches. On compte tout près de 700 intervenants qui ont été accompagnés dans 105 écoles de la région. À ce jour, les commissions scolaires (C.S) suivantes participent au projet :

  • C.S. de la Capitale
  • C.S. des Appalaches
  • C.S. des Découvreurs
  • C.S. de Portneuf
  • C.S. des Navigateurs
  • C.S. de Charlevoix
  • C.S. des Premières-Seigneuries
  • C.S. de la Côte-du-Sud
  • C.S. Beauce-Etchemin

Partenaires

Quelques témoignages

« En bougeant un peu plus tous les jours, les enfants sont plus souriants, beaucoup plus habiles et en confiance qu’au début de l’année ».

- Éducateur de service de garde

« [...] j’ai vraiment intégré l’Actif au quotidien dans ma classe. Je faisais bouger les élèves avant d’embarquer dans cette belle aventure, mais j’ai davantage cette priorité. L’importance de laisser les enfants bouger donne des résultats incroyables. Nous sommes gagnants, c’est incroyable de voir les résultats et une diminution d’une gestion de classe, pour ma part! Je retiens de cette belle aventure, laissons les enfants être des enfants! ».

- Enseignante

la collaboration avec les titulaires et le service de garde a été le changement le plus important  « parce qu’on se rend compte qu’on a tous les mêmes objectifs pour nos maternelles c’est-à-dire de développement la motricité et leur confiance en eux ».

- Enseignant en éducation physique et à la santé